Hot! Le Comité d’orientation du Dak’Art 2018 installé

Le Comité d’orientation du Dak’Art 2018 installé.

 

image

 

Le top départ de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain (Dak’Art 2018) a été officiellement donné, hier, par le ministre de la Culture et de la Communication. A l’occasion, Mbagnick Ndiaye a officiellement installé le Comité d’orientation avec à sa tête le président Baïdy Agne. « L’installation du Comité d’orientation est toujours pour le ministre un moment privilégié de communier, d’échanger avec des femmes et des hommes pétris de valeurs qui ont pour ambition de donner à cette manifestation une identité forte à l’élaboration d’un discours esthétique profondément africain », a déclaré le ministre Mbagnick Ndiaye. Il a rappelé que la Biennale de Dakar reste le seul événement ouvert au monde, en priorité aux artistes africains et de la diaspora.

Au regard du ministre de la Culture et de la Communication, « il est significatif de réaffirmer les orientations émises par le président Macky Sall lors du Dak’Art 2016. Ce sont, entre autres, l’ouverture aux innovations qui préservent l’identité de la Biennale de Dakar, et être à l’écoute des options les plus pertinentes, susceptibles de la rendre plus attractive et plus performantes. Il s’agit également de l’augmentation du concours de l’État du Sénégal à hauteur de 500 millions FCfa.

Les 16 membres étant installés, M. Ndiaye leur a rappelé leur lettre de missions qui s’articule autour des points suivant : définir le schéma de l’édition de 2018 ; garantir la crédibilité professionnelle et être le centre de légitimation des orientations face aux partenaires ; assister le secrétaire général dans la validation des choix artistiques dans la mise en œuvre du programme préparatoire et dans les démarches de partenariat ; assurer le contrôle de conformité et l’évaluation de l’édition 2018.

 

image

 

Simon Njami, directeur artistique
Les prérogatives ainsi déclinées, le ministre de la Culture et de la Communication a exhorté les membres du Comité d’orientation à « travailler en équipe avec professionnalisme et de manière inclusive pour la réussite de cet événement ». Il leur a renouvelé toute sa disponibilité et son engagement, à leurs côtés, pour faire de la Biennale de Dakar 2008 une manifestation inédite par la richesse de son contenu artistique, la qualité de ses participants mais aussi par son cachet populaire.

Pour sa part, le président du Comité d’orientation, Baïdy Agne, a exprimé toute sa gratitude à la tutelle pour cette confiance renouvelée. « Nous nous attellerons, comme nous l’avions fait lors du précédent Dak’Art, à faire de 2018 une édition avec plus de succès, de rayonnement pour le Sénégal et la Culture ». B. Agne a jugé plus intéressant d’avoir un Comité plus réduit. « Toutes les autres énergies, tous les gens qui ont de l’expérience dans l’édition de la Biennale peuvent être dans des commissions qui vont faire le travail de tous les jours », a estimé le président Agne, ajoutant que le but est de donner les impulsions aux missions assignées. Sur cette lancée, il a annoncé le maintien du directeur artistique de la 12ème édition, Simon Njami.

Source : le soleil

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Événements

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *