Hot! Dakart2016 – Kouka

Dakart2016 – Kouka

Kouka_Stephanedavi_jardin-rouge

« Kouka est un artiste peintre né a Paris en 1981. Métis franco africain, petit-fils du peintre expressionniste Francis Gruber, acteur du mouvement Hiphop depuis 1996, puis diplômé de l’école des Beaux Arts en 2000, il ne cesse d’interroger ses origines, sur ses toiles comme dans la rue. Déclinant différentes formes du portrait, Kouka développe ses thèmes de recherche autour de l’essence de l’Homme, et de l’identité. » texte de présentation de la Galerie Taglialatella

Pourriez vous vous présenter en quelques mots?

« Je m’appel kouka, je suis un artiste peintre franco congolais. »

Kouka_Awalnart_MARRAKECH_MOROCCO_2015

Pourquoi avoir choix cette voie?

« Je viens d’une famille d’artiste et je crois que je n’ai pas eu d’autre choix que de suivre cette voie. D’autre part, en tant que métis mon devoir est de créer des ponts la ou il n’y en a pas. »

Suite à votre passage à la biennale Dak’Art2016,

Qu’avez vous présenter? et pourquoi ce choix?

« La pièce qui a été présenté lors de la biennale dak´art fait partie d’une œuvre réalisé dans l’espace publique en 2010: j’ai peint 77 guerriers bantus sur les fenêtres d’un immeuble abandonné en plein cœur de la capitale, à deux pas de la place de la République, lieu hautement symbolique. Lorsque cet immeuble à été vendu 5 ans plus tard, des tas de gens que je ne connaissait pas m’ont apportés leur soutient afin de sauvegarder cette œuvre. Grace à l’aide de la fondation montresso, j’ai pu récupérer la quasi totalité de ces fenêtres. Exposer une de ces fenêtres lors de la biennale était une façon de rendre hommage à cette grande aventure humaine qui a permis de sauvegarder la mémoire de cette œuvre.
D’autre part, les peintures réalisées sur ces fenêtres représentent des guerriers bantus, symbole de l’homme originel, gardiens de valeurs humanistes. Installer cette fenêtre sur l’île de Goree était donc une manière de rendre hommage aux milliers d’hommes et femmes qui ont été déportés durant la période de l’esclavage et de symboliser le retour en terre africaine de ses peuples africains, une sorte de fenêtre ouverte vers un avenir meilleur. »

Kouka_Biennale-Dakar_Goree_Guerrier-Bantu

Pouvez vous partager vos impressions?

« J’ai été très ému par la force des propositions artistiques présentées lors de cette biennale. En Afrique, le marché de l’art n’en est qu’à ses balbutiements mais c’est toujours rassurant de voir que les artistes n’ont pas leurs langues dans la poche. En revanche j’ai été confrontés comme beaucoup d’autres a des gros problèmes au niveau des douanes pour faire passer les œuvres. »

Ou pourra t’on vous retrouver cette année?

« Je prépare actuellement ma prochaine exposition personnelle à Jardin rouge, un lieu de résidence artistique près de Marrakech au Maroc. »

Quels sont les gens qui vous inspirent?

« Je suis très inspirée par les grandes icônes populaire. J’ai été beaucoup affecté par la mort de Mohamed Ali, un homme qui inspirent la fierté et la combativité. »

Votre playlist du moment?
« Singing in Time de Faada Freddy »

Kouka_Bantus_Taglialatella

Si vous étiez une oeuvre, laquelle seriez vous?

« Je serais le penseur de Rodin, symbole judéo chrétiens et universel à la fois, qui représente pour moi cette éternel dualité entre force et fragilité, physique et psychique,… »

Ou retrouver l’artiste:

site: www.kouka.me

chaine youtube: l‘enfant Blam

Instagram / Facebook 

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *