Exposition hommage à Alpha Sow

Chargement de la carte ....

Date/Time
Date(s) - 21/02/2017 - 02/03/2017
Toute la journée

Location
Galerie Nationale

Category(ies)


Exposition hommage à Alpha Sow 

 

Exposition hommage à Alpha Sow, du 21 au 02 Mars à la Galerie Nationale d’art contemporain

 

Orfèvre de l’argile

Né le 29 octobre 1944, Alpha SOW est devenu chef d’atelier au village artisanal de Thiès en  1967 après une formation au centre de formation artisanale de Dakar de 1964 à 1967.Revenu à Dakar, il s’engage à l’office sénégalais de l’artisanat jusqu’à sa suppression en 1974, ce qui l’a conduit avec d’autres céramistes à se regrouper pour prendre en main l’atelier de céramique du village artisanal de Soumbédioune.

Au début des années 90 il s’oriente vers la recherche plastique en abandonnant la production d’objets utilitaires, ce qui l’amène à collaborer avec Claire JEGOU, céramiste française.  De cette collaboration est née l’association ClaireAlpha en 1994, nouvelle dynamique  résolument  tournée vers l’art. Il effectue tour à tour un stage à Staatliche faschshule fur  keramic  Gestaltung en Allemagne mais aussi avec Roger LANGEVIN professeur en sculpture monumentale à l’université de Rimouski de Québec. Avec la participation de plusieurs artistes sénégalais et étrangers il participe  aussi à un symposium de sculpture à Toubab Dialaw

Alpha a participé au 1er Festival Mondial des Arts Négres en 1966, à la biennale de Dakar de 1996 ainsi qu’à la biennale de  céramique d’Ardennes ; Il a été primé du dernier salon des artistes plasticiens du Sénégal en 2011.Ses œuvres qui  font partie du patrimoine privé artistique de l’Etat du Sénégal ont participé à plusieurs expositions à travers le monde et trônent majestueusement notamment à la Maison blanche et à l’Elysée.

Artiste  d’une grande générosité, il aimait transmettre sa connaissance aux étudiants et partager son expérience. Déjà dans les années 70, il avait participé à la formation de beaucoup de jeunes avant la fermeture du centre de formation artisanale en 1974.

A travers ses modelages faits d’une dextérité et d’une habilitée sans faille, Alpha a su imposer la céramique comme expression artistique à travers sa touche  particulière grâce à une maîtrise  parfaite des différentes techniques en céramique fruit d’un long processus de recherches constantes.

Alpha  SOW nous a quitté  le 16 avril 2016

Idrissa DIALLO

Commissaire de l’exposition

 

FB_IMG_1487237959563

 

Alpha SOW Maître de la Céramique Contemporaine Sénégalaise

Un triste matin d’Avril 2016, la communauté artistique perdait un Maître. La Céramique contemporaine sénégalaise devenait orpheline. Alpha Sow était le Maître sans équivoque de la céramique sénégalaise si l’on prend comme critères : la maîtrise technique, l’originalité, la créativité, l’innovation, la générosité et l’aisance dans le partage et la transmission des connaissances.

Pourrait-on parler d’art et d’artiste en snobant ces critères ? De la collecte de l’argile sèche à Thiki (village non loin de Dakar) à sa préparation, le Maître y excellait. Du modelage, au tournage, au colombinage, à la sculpture avec des patines et des ajouts harmonieux, le maître y excellait également.

Maître dans tout le processus des arts de la terre cuite, il transmettait ses connaissances avec la même aisance et le même bonheur. Avec les étudiants de l’école nationale des arts, avec les femmes potières traditionnelles, avec tous ceux qui le sollicitaient à son atelier du village des arts, il partageait son art avec beaucoup de générosité.

Témoin et ami de plus de vingt ans, nous pouvons affirmer que Alpha SOW, le Maître s’est physiquement retiré pour un repos bien mérité. Son esprit continue cependant à habiter ses œuvres offertes à la postérité. Son génie créateur lui, témoigne de la grandeur de son talent. Beaucoup de travaux de jeunes dans sa spécialité recèlent  son style et de son influence.

Du premier festival mondial des arts à la biennale de la céramique d’Andennes, les œuvres d’Alpha SOW ont rayonné de sa maîtrise. L’orfèvre de la Céramique contemporaine se plaisait souvent à intégrer de fines plaques d’or sur ses pièces comme pour attirer l’attention sur le caractère extrêmement précieux de ce patrimoine artistique légué à la postérité.

Séa DIALLO

 

Retrouver le Village des Arts: Facebook

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *