Hot! Jah Cure à Dakar

Jah Cure à Dakar

 

24862489_1609198899147422_4580493151685599898_n

 

Hier ce tenait à la place du souvenir, le Dakar Reggae Festival, avec en tête d’affiche l’artiste Jamaïcain Jah Cure. A cette période de l’année, la capitale sénégalaise est venteuse et la place du souvenir très exposé aux courants d’air. Armée d’un pull, d’une veste et d’une écharpe,  je me rendais sur l’esplanade où devait se tenir le concert.  La scène était installée face à la mer,  avec le monument africain en arrière plan. Des écrans lumineux aux couleurs du drapeau jamaïcain, étaient pausés de part et d’autres. 21h, Le publique commençait à arriver. Certains avaient pris des places VIP et se retrouvaient sans espace VIP. Déconcertés ils s’armèrent de patience et attendaient le début du show.

 

IMG_9050

 

Après plusieurs heures d’attentes le Dj lançait la soirée à grand coup de riddims et de morceaux de connus. Dans le publique certain chantait et dansait pendant que d’autres se réchauffaient au bar. Puis la première partie du concert démarra avec les artistes Venus Tafarie (du groupe Gotal), K.Raie, Mame J. Rassoul, Pull Sassion, Doomu Jallaw, Peeyafi Fyam, Makaan J, Sama Yoone. La nuit était fraiche et la scène souffrait de quelques problèmes techniques. Le publique, plus nombreux, non loin d’être dissuadé par l’heure tardive où le froid saisonnier, s’accumulaient autour du stage.

 

IMG_9220

 

Entre deux aller et venus, je croisais des visages familiers, Ras Narone, le plus roots des animateurs de reggae, Natty Jean,  Moussa Ndiaye de MusikBi, Bass Kébé , Dj Ox , Gunman Xuman et son épouse. Tous venus pour soutenir l’initiative et assister au concert de la star jamaïcaine. Vers 02h30 les artistes de la seconde partie prenaient possession de la scène, Seydinandoza & Roots and Radekeh Band puis Timshell et enfin le Jammo Band aux cotés d’Aziz Boucoute, Mista Guass et Dread Maxim. La musique était bonne et les musiciens très enthousiaste malgré les conditions difficile dans lesquels ils performaient.

 

 

Vers 04h du matin, l’artiste tant attendu arrivait sur les lieux, entouré d’une dizaine de garde du corps, suivis eux mêmes par une foule de fan extatique. JahCure était maintenant installé dans les back stages et attendait sa collation avant de monter sur scène. Certains membres du staff se plaignaient de son humeur et de ces « caprices » de star. En même temps, il était l’une de ces stars du reggae et il était venu de loin pour offrir à ces fans dakarois quelques morceaux de son répertoire. A 04h45, JahCure montait enfin sur scène ! Après deux où trois morceaux, je quittais les lieux exténué de fatigue.

 

IMG_9173

 

Photos de M.D

Retrouver le Dakar Reggae Festival : Facebook

 

 

 

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Événements

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *