Kanka Musa – le nouvel album de Fla the Ripper

Kanka Moussa – le nouvel album de Fla the Ripper

 

Contexte: L’Afrique ressemble toujours à cette région du monde qui semble encore inexplorée ou bien qui n’a pas dévoilé l’ensemble de ses richesses et potentialités bien que nous vivons aujourd’hui dans un monde globalisé. Nous pouvons tout de même noter que depuis 1904 avec les expéditions en Afrique de Léo FROBENIUS, plusieurs scientifiques se sont intéressés à ce continent afin de mieux comprendre son organisation, son mode de fonctionnement ainsi que les enjeux liés à son intégration dans la marche du monde. Parmi ces scientifiques nous pouvons cités : Théophile OBENGA, Cheikh Anta DIOP, Joseph Ki ZERBO entre autres.

Les différents travaux ont porté entre autres sur l’Egypte pharaonique, les peuples Mossi, Yoruba ainsi que les différents empires (Ghana, Mali, etc.). Ce sont ces différents travaux qui nous ont poussés à nous impliquer afin de proposer aux jeunes des modèles africains car le développement du continent ne peut se faire qu’à partir de nos réalités culturelles et historiques ce qui nous amène au projet Kanka Musa. Après l’album RENNAISSANCE, l’artiste FLA The Ripper, nous revient avec un nouveau projet musical KANKA MUSA. Le MANSAH MUSA, une légende ?

Non, cet album nous apportera une nouvelle approche de la mémoire africaine et bien d’autres enseignements. En convoquant la mémoire nous nous rendons compte du fait qu’il fut un des bâtisseurs de l’empire du Mali. Kanka Musa (1280 – 1337) commença son règne en 1312 et était le chef suprême, le maître des armées et le juge. De tous les anciens empereurs africains, il est le plus célèbre dans le monde arabe car il était un pieux musulman connu pour son riche pèlerinage à la Mecque via le Caire.

Musa a fait construire de nombreuses mosquées et madrasas à Tombouctou et à Gao, son œuvre la plus connue restant l’Université de Sankoré. D’ailleurs c’est sous son règne que Tombouctou est devenue le carrefour des érudits et des poètes arabes et africains !

 

IMG_tyhqx7

 

Album Kanka Musa : Le concept de l’album Kanka Musa est le suivant : inciter une action de l’opinion en général et surtout de la jeunesse dans un ensemble de programmes afin de promouvoir une nouvelle approche du mode de développement d’où son caractère didactique.

Cet album sera une occasion pour la jeunesse de se réapproprier leur histoire, élément essentiel de la construction de la personnalité ; pour leurs permettre non seulement de mieux la comprendre mais aussi de repenser les moyens de développer l’Afrique. Ce sera également une occasion pour la jeunesse et l’opinion en général, de connaitre de grands dirigeants de notre sous-région ; ainsi que pour réfléchir sur le modèle du leader africain à travers les âges. L’objectif général de ce projet artistique vise à contribuer au débat sur les défis du continent, sa construction ainsi que son développement.

Les différents objectifs spécifiques visés à travers ce projet artistique sont entre autres : -Sensibiliser l’opinion sur des événements en relation avec la mémoire africaine ; -Présenter des modèles accessibles à la jeunesse africaine ; -Participer au débat sur le modèle de développement africain ; -Susciter un débat sur le modèle du leader africain, ses valeurs, sa vision et ses missions.

 

received_1858549294473901

 

Le label Right Handz Music : est une toute jeune structure qui a relancé ses activités en 2016 et œuvre pour la production et la promotion dans le secteur de l’audiovisuel. Les valeurs de Right Handz Music sont : engagement responsable, créativité et innovation. Nos programmes et activités constituent notre engagement à améliorer les conditions de vie par l’information et la capacitation des populations car nous souhaitons les soutenir dans la prise en charge de leur préoccupation par la sensibilisation à divers aspects de leur personnalité dans le but de promouvoir une implication active dans le mode de développement.

FLA The Ripper: « Forever Love Africa » : Témoignage d’amour pour le continent Africain. L’artiste choisit cet acronyme par amour pour son pays et son continent. Aujourd’hui, les jeunes fuient l’Afrique et croient en un eldorado qui n’existe plus. Une Afrique en mal d’amour peut-être. « Je suis fière d’être africain et j’aimerais que les autres jeunes sénégalais soient fière de leur pays, de leur continent et qu’ils reviennent participer à sa construction… ». L’un des messages forts que l’artiste lance à travers ces chansons : La préservation du continent. « On veut sortir l’Afrique de la pauvreté, la développer tout en la préservant. »

Voici la raison pour laquelle en association avec FLA The Ripper, un des membres fondateurs de Right Handz Music, nous utilisons la musique comme vecteur de communication afin de mieux promouvoir nos valeurs et ainsi contribuer au développement du continent.

 

 

Éléments Biographiques: Fla a grandi dans une famille de mélomanes. Ses grands-parents écoutaient du gospel, ses cousins étaient passionnés de Hip-hop US. Fla est tombé amoureux du Hip-hop dans son enfance. Par la suite, l’artiste forme des groupes de dance, une branche du Hip Hop mais l’écriture prend de plus en plus de place dans sa vie. Fla rentre dans le rap parce que ce style musical lui correspond et lui permet de s’exprimer. « Vu que j’avais beaucoup de choses à dire, c’était la musique qui pouvait vraiment contenir et soutenir mes pensées…

C’est venu naturellement. » En 2009, il se lance dans une carrière professionnelle, avec son premier single « Renaissance » qui sort sur la scène internationale grâce au magazine « internationale Hip Hop ». Fla continue à mettre en place sa carrière en participant à la compilation produite par 2H Music : « New Era Vol 1 » avec un merveilleux titre nommé « I Am Good » sur lequel il la maitrise de son art. Fla sort son premier album le 15 décembre 2012 et est surpris et content que le public sénégalais ait bien accueilli sa musique bien enracinée dans sa culture et en même temps assez ouverte pour parler au reste du monde. Le Hip Hop pour Fla se résume à ces deux mots : love and passion. « Sans amour ni passion, tu peux rien faire dans la vie. » Fla très exigeant avec lui-même, ajoute qu’il faut faire tout ce qu’il faut pour être un artiste complet et compétent…

Perfectionner son travail. Toujours être à la recherche de quelque chose de meilleur. Fla a été étudiant a l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar ce qui lui a permis d’avoir un niveau de maitrise en anglais en plus sa formation en marketing et communication aussi lui ont facilité la mise en place de la structure RighT HandZ MusiC. Il compte par la suite monter et développer sa boite. Les études ont toujours étés une priorité pour le jeune Mc. Etudier d’abord, faire de la musique ensuite. « Je veux me faire comprendre de tous les êtres humains. Il faut bien parler, et être en phase avec eux. Et pour cela, il faut d’abord comprendre comment ils agissent et interagissent… » Comme il le dit si bien, ça permettra de facilité l’échange.

 

 

Retrouver Fla The Ripper sur notre plateforme

Sur Facebook / Twitter / Instagram

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Événements

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *