Licelv Mauwa – les rencontres du Festival Afropolitain Nomade

Licelv Mauwa

– les rencontres du Festival Afropolitain Nomade

Comment vous présentez vous? 

Je suis Licelv Mauwa, chanteuse, auteure, compositeur de la RDC, évoluant dans un registre folk rock blues, que je nomme en mon propre jardon « le groove tropical »

Quels ont été vos impressions sur le Festival Afropolitain Nomade? 

Je garde de très bons souvenirs du festival afropolitain nomade, non seulement du fait des thématiques abordées, mais aussi par le choix des artistes dans la programmation. Ce cocktail a produit une grande synergie artistique dont je me rappellerai longtemps, car en effet, j’ai eu à passer des moments très agréables dans mon domaine, sans oublier des rencontres de qualité que j’ai faites.

Vos impressions sur la scène de Samedi ?  Le public sénégalais a-t-il été à la hauteur ?

En ce qui concerne la scène du spectacle, il y a lieu de relever quelques petits soucis d’ordre technique tout au début, ce qui arrive assez souvent. Mais finalement cela s’était résolu, ce qui a permis à mon groupe de s’envoler sur scène, avec comme seul objectif, livrer un spectacle inoubliable, ce qui à mon avis a été le cas. Je m’en vais à la même occasion dire merci à ce public sénégalais si chaleureux et communicatif de par ses réactions positives lors de ma prestation. Les fans ont été juste fabuleux.

 

Festival Afropolitain Nomade - @InaThiam

Festival Afropolitain Nomade – @InaThiam

 

Était ce votre première fois au Sénégal?  En Afrique? Pouvez-vous partager vos premières impressions? 

Oui, c’était une première fois de venir au Sénégal, et je dois dire que j’en rêvais aussi ! Après Nairobi(Kenya), Brazzaville (Congo), Douala(Cameroun), Pointe-Noire(Congo) et Abidjan (côte d’ivoire), le Sénégal est le cinquième pays en Afrique dans lequel j’ai participé aux évènements musicaux et culturels. Comme je l’ai dit, je ne regrette pas du tout d’être venue ici, j’en ai d’ailleurs profité pour prendre quelques jours après le festival, juste pour savourer cette chaleur culturelle et touristique du pays de Senghor. Je suis impatiente de revenir si vite encore au Sénégal étancher ma soif et ma passion pour cet héritage culturel si immense au rayonnement international

Comment avez-vous démarré votre carrière musicale? Pourquoi ce choix ?

Je démarre ma carrière juste après avoir remporté le concours musical Trace music star en partenariat avec l’entreprise de télécommunication Airtel en 2015, parrainé par AKON. Ce concours fut pour moi un merveilleux tremplin qui me fera connaître au public. Ainsi, mon équipe et moi avons réfléchi sur une bonne stratégie autour de cette opportunité pour me lancer professionnellement sur la scène musicale, étant donné que la musique est une passion d’enfance. Je dois avouer que les musiques traditionnelles de la RDC ont bercé mon enfance, ce qui fait que j’aime beaucoup le côté authentique et original dans ma musique, question de garder bien sûr mes souches africaines que je mélange savamment avec des influences musicales d’ailleurs.

Qu’est-ce qui vous attend pour le reste de l’année 2018 ? (actu ? concert ? Sortie d’album?  )

Il y a plein de projets qui sont en vue pour l’année en cours.  Je pense notamment à mon tout premier album « METAMORPHOZO », composé d’une dizaine des titres,  que je lance avant la fin de cette année et évidemment participer à d’autres activités selon des dates convenues.

 

Fest afropolitain Nomade - @inathiam

Fest afropolitain Nomade – @inathiam

 

Quels sont vos sources d’inspirations?

Ma première source d’inspiration est la nature ainsi que les faits sociaux qui parlent à mon âme et produit en moi un voyage d’idées et de pensées. J’écoute et lis beaucoup et j’apprends aussi des autres. La musique est un monde ouvert et infini, qui ne se limite que selon notre imagination.

Avez une anecdote à partager avec nos internautes? 

J’emprunte ici  les propos d’un de mes aînés artiste, vivant au Sénégal d’ailleurs, Saintrick Mayitoukou.

« Je suis l’artiste dont on parle peut être moins que les autres, mais dont on parlera encore quand on ne parlera plus des autres».

Un mot de la fin?! 

Très heureuse d’être venue au Sénégal. Je vous remercie beaucoup pour l’accueil chaleureux ainsi que l’ambiance qui a régné tout au long de ce festival mémorable.

 

21432788_1917547078499246_3427888858135180748_n

 

https://www.licelvmauwa.com/

Sur Facebook : https://web.facebook.com/LicelvMauwaOfficiel/

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Événements

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *