Hot! Mbotty Pom

Mbotty POM

Je ne savais pas grand-chose sur l’ASC Mbotty Pom au début de cet article. Habitante du quartier de la Gueule Tapée, je connaissais vaguement Mbotty Pom. Je dois dire, que ma seule certitude, était que Mbotty Pom était une équipe de football dakaroise. L’équipe de foot du quartier de la Gueule Tapée. Plus précisément de la rue 31X16. Je ne suis pas une passionnée de foot, il faut l’avouer.  Les rares matchent que j’ai du regarder,  devaient être, le France-Sénégal, durant la Coupe du Monde de 1998 et certains matchent du Barca. Mais comment habiter à la Gueule Tapée, sans voir l’effervescence des Navétanes. Genre de Chapion’s League, inter-quartier à Dakar.

Au début des navétanes, une opération de set seetu a été mise en place. En effet, certains jeunes du quartier, ainsi que les membres de l’ASC, ont pris soin de nettoyer les rues de la Gueule Tapée. Élaguation des arbres, nettoyage des trottoirs, ramassage des détritus. Les rues ont soudainement pris un autre visage. Embellies et colorées de bleu et jaune, les couleurs de l’équipe ; les rues sont devenus des lieux de partages, et de grandes discutions. Je me rappelle aussi, les hommes et leurs calebasses participatives. Les passants et les habitants du quartier étaient priés de participer à l’opération de set seetu, à hauteur des envies et des moyens de chacun. Une partie des jeunes portaient quotidiennement, les couleurs de l’équipe, en signe d’encouragement.  Pape Mbodj, le capitaine, est sur tous les teeshirts.

J’ai trouvé cette approche intéressante.  Il faut les navétanes, pour que la population travail ensemble sur un objectif commun, qui s’avère être bénéfique à toute la communauté. Pourquoi ne pas montrer l’exemple au autre quartier de la capitale puis aux autres villes du Sénégal. Ce quartier populaire de la capitale, qui est souvent négliger montre l’exemple d’un comportement socio-environnementaliste conscient.

Curieuse de connaitre l’opinion des gens du kogn (quartier), je décidai d’aller voir ma voisine. Ada est née et a grandi à la Gueule Tapée. Maman de trois enfants, je la considère un peu comme une grande sœur. Elle m’a souvent aidé, et renseigné sur les codes et les règles de la culture populaire sénégalaise. Si j’étais Sherlock Holmes, elle serait Watson, sans aucun doute. Durant les navétanes, Ada portait, elle aussi les couleurs de Mbotty Pom. Elle m’informait régulièrement des résultats du match. Qui sont les joueurs ? Attaquants, défenseurs ? Il faut dire, qu’il était impossible de ne pas entendre le bruit de la victoire. Quand Mbotty Pom gagnait un match, tout le quartier sortait, dansait, criait, et chantait dans les rues.

Je me suis surprise à apprécier cette effervescence. Je supportai à présent mon équipe, et j’étais très fière d’être une habitante de la Gueule Tapée. Mbotty Pom est sortie demi-finaliste des Navétanes de cette première saison 2013, avec trois coupes ; Vétérans, Juniors, Cadets.

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *