Hot! Mr Ibrahima Cissé présente la FIMODAK

Mr Ibrahima Cissé présente la FIMODAK

 

A peine quelques jours après la FIMODAK, j’interrogeais Mr Ibrahima Cissé , coordinateur du Festival International de Mode de Dakar.

  • Qui êtes vous?
« Nous sommes un collectif de jeunes qui se sont regroupés autour d’une vision dont l’initiateur est Abdou Lahad GUEYE styliste confirmé. Je suis Ibrahima CISSE diplômé en Gestion des Entreprises et bloguer de mode. »
  • Quel est votre rôle dans le cadre de Fimodak?
« J’ai Coordonné l’édition zéro du FIMODAK. »
  • Comment décririez vous le Fimodak ?
 » le FIMODAK est un évènement qui s’inscrit dans une vision. Cette dernière fait l’objet d’une promotion de la Mode en Afrique en général et au Sénégal en particulier. Donc l’édition zéro est en quelque sorte un aperçu de tous les pans qui sont contenus dans cette vision tel que: les défilé de Mode, les échanges entre créateurs, les remises de trophées essentiellement. »
15823460_824962204310769_3889568947868168097_n
  • Quels sont les objectifs du Festival?
« L’objectif principal du FIMODAK était de poser la première pierre de la révolution du prêt à porter Africain.
les objectifs spécifiques s’articulent autour de ces quatre points ci aprés:
  1. La formation et le renforcement des capacités des acteurs de la Mode
  2. La mise en place de cadres d’échange entre professionnel et investisseur (Etat-privé)
  3. La mise en place d’au moins un bureau de style
  4. Déclencher et défendre le plaidoyer pour le redémarrage des industries de textile locales. »
  • Comment avez vous choisis les participants ?
« Les participants ont était trié sur le volet. Le thème était le prêt à porter africain alors à la suite d’une sélection rigoureuse par des professionnels, le choix s’est porté sur 28 créateurs dont 6 internationaux et 22 nationaux. »
15621642_818452984961691_4454266471175606534_n
  • Vous venez de conclure cette première édition, quels sont observations?
« Particulièrement satisfait surtout de la qualité des prestations des exposants et du soutien de personnalité comme Mame FAGUEYE BA, THIANE DIAGNE pour ne citer que ceux la. La qualité du public aussi était remarquable. Bien entendu l’oeuvre humaine n’étant parfaite, il y a des points à améliorer pour relever le niveau et loger cet évènement dans l’agenda culturel du Sénégal et l’aligner aux événements de dimension et de standard internationaux.
Il faut aussi souligner que cette édition zéro à vécu avec le support indéfectible de l’Organisation International de la Francophonie qui n’a ménagé aucun effort pour la bonne tenue du FIMODAK. Sinon le plus gros de l’investissement financier a été fait sur fond propre même si en cours de route quelques partenaires s’y sont intéressés. »
 
  • Comment le public sénégalais a t-il reçu le Festival ?
« Jusqu’ici, à part l’équipe du FIMODAK, aucune contestation ou mauvaise appréciation ne nous ai parvenu et bien au contraire toute la crème du stylisme au Sénégal nous a appelé pour magnifier l’initiative et le déroulement de l’événement. Certaine en sont venus à fondre en larme parce qu’elles ont été très émues de la qualité de l’événement; »
  • Quels sont les choses que vous aimeriez améliorer pour l’édition prochaine?
« Dans l’ensemble je dirais que dans l’avenir nous travaillerons à être plus rigoureux sur les horaires parce que nous avons accusé sur les deux jours 1h de temps pour démarrer même si ce fut pour attendre le public. Sinon généralement on va s’inscrire dans une logique d’amélioration continue pour hisser encore et encore le niveau lors des prochaines éditions. »
15871468_823385404468449_8344370078233649785_n
  • Quels conseils donneriez vous, aux jeunes créateurs?
« d’aller faire la formation avant de se déclarer styliste ou créateur. » 
  • Quels conseils donneriez vous, aux jeunes directeurs de festival ?
« Que le rêve est permis mais que c’est la rigueur, l’engagement et la matière grise sont les composantes essentielles pour entreprendre et ceci dans tous les secteurs d’ailleurs. Sinon avoir de l’originalité dans leur projet et éviter les copies collé. »
Retrouver la FIMODAK sur: Facebook 
15894917_824964394310550_1448237846531094579_n

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Événements

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *