Sept prix remportés lors de la 25ieme édition du Fespaco

Sept prix remportés lors de la 25ieme édition du Fespaco

 

Le ministère de la Culture et de la Communication organisait mardi, à 18 heures, une cérémonie de présentation des trophées gagnés par les représentants sénégalais à la 67e édition de la Berlinale et au FESPACO 2017. Cette rencontre en présence de la communauté cinématographique et culturelle du Sénégal s’est tenue  à la Maison de la Culture Douta-Seck, à Dakar, en présence du cinéaste Alain Gomis, primé à Berlin et à Ouagadougou.

Son long métrage « Félicité » a remporté samedi l’Étalon d’or de Yennenga, lors du 25ème Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). L’Étalon d’or de Yennenga est le grand prix du FESPACO, qui se tient tous les deux ans au Burkina Faso.

 

image

 

Le film « Félicité figurait sur la liste des 20 longs métrages sélectionnés pour la compétition officielle de la 25e édition du festival, qui a démarré le 25 février dernier. Le réalisateur sénégalais a également remporté le Grand Prix du jury de la 67ème édition du Festival international du film de Berlin (la « Berlinale »), organisée du 9 au 19 février, avec le même film.

Les distinctions reçues par les réalisateurs sénégalais au FESPACO 2017 démontrent la qualité de la production cinématographique et audiovisuelle nationale, a affirmé, le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, magnifiant le talent des cinéastes primés. M. Ndiaye a remercié les cinéastes sénégalais pour avoir ‘’ relevé haut le flambeau’’ du pays. ’Toutes ces distinctions prouvent encore la qualité de nos productions cinématographiques et audiovisuelles nationales’’, a-t-il dit, soulignant que ces trophées replacent ‘’durablement le Sénégal dans sa trajectoire de pionnier du cinéma africain au sud du Sahara’’.

Le Sénégal a remporté sept prix lors de la 25ème édition du FESPACO.

Ousmane William Mbaye s’est illustré dans la catégorie documentaire. Il a été primé meilleur film documentaire pour ‘’Kemtiyu, Séex Anta’’. ‘’Tundu Wundu’’, d’Abdoulahad Wone a reçu le prix de la meilleure série, dans la section des séries télévisuelles. ’C’est la première fois que le Sénégal remporte un prix dans cette catégorie. Nos télévisions doivent s’orienter vers les séries télévisuelles réalisées par les Africains’’, a suggéré le ministre de la Culture qui a félicité ces cinéastes sénégalais qui font, selon lui, la fierté du pays.

Le Sénégal a gagné deux autre prix au concours du Pitch, organisé par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Il s’agit du premier prix dans la catégorie audiovisuelle remporté par Fatou Kandé Senghor et du troisième prix de la catégorie documentaire par Pape Abdoulaye Seck.

 

image

 

source : APS

Wakh’art on Soundcloud

logo wakhart roots

L'art comme facteur de développement.
Art as a development factor.
الفن كعامل من عوامل التنمية.
El arte como factor de desarrollo.
विकास के कारक के रूप में कला.
L'arte come un fattore di sviluppo.
艺术作为发展的因素。

Événements

Wakh’Art’s Tumblr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *